Ca y est, l’indus’trip est lancé !

Depuis une semaine, j’ai eu l’occasion de découvrir 3 sites industriels :
– une blanchisserie industrielle à Asnières-sur-Seine (92) :  AIA, 50 personnes
– un spécialiste de la frite surgelée à Matougues (51) : McCain, 230 personnes
– un fabricant de pneus agricoles à Troyes (10) : Michelin, 800 personnes

LogoAIALa particularité d’AIA ? Créée en 1992, d’abord spécialisée dans le câblage automobile avant de devenir une blanchisserie, AIA est une entreprise adaptée qui emploie dans son atelier 100% de travailleurs handicapés. Après avoir choisi une activité précisément pour développer les capacités psychomotrices de ses employés, l’entreprise s’est vue contrainte d’évoluer vers le traitement du linge au début des années 2000. Aujourd’hui, l’entreprise lave, repasse, plie et conditionne 20 000 taies d’oreillers par jour !

La caractéristique de l’usine McCain de Matougues ? 25 tonnes de frites surgelées par heure soit 170 sMcCain_logo.svgachets de 2,5 kg par minute ou quasiment 3 par seconde ! Implantée dans la Marne depuis 2001, l’usine engouffre chaque jour 1600 tonnes de pommes de terre provenant de Picardie pour 45%, de Champagne-Ardenne pour 45% et des Hauts de France pour 10%. McCain est notamment engagé dans des relations durables avec les agriculteurs de la région. Tout cela pour vous apporter de la joie dans votre assiette !

Michelin-Tire-Man-logo-880x660L’originalité de l’usine Michelin de Troyes ? Ce géant mondial du pneumatique, qui emploie 110 000 personnes dans 170 pays du monde, possède un site bien particulier d’un petit millier de personne dans l’Aube. Créé au début des années 60, le site s’est peu à peu spécialisé dans le pneu agricole. Aujourd’hui, ce sont plus de 1000 pneus qui sont confectionnés par jour, pesant jusqu’à 326 kg. Et quelle complexité dans ces gommes et ces caoutchoucs !

Leur point commun ? Toutes emploient des hommes qui, tous les jours derrière leurs machines ou avec leurs mains, lavent votre linge, épluchent vos pommes de terre et cuisent vos pneus. Ils sont le coeur de ces usines, véritables organismes vivants qui respirent des matières premières et de l’énergie, délivrent des produits finis et dont le souffle s’échappe par les cheminées. Et plusieurs d’entre eux se sont prêtés au jeu des confidences derrière la caméra…

J’espère pouvoir bientôt partager ces paroles qui nous font découvrir des métiers passionnants et réfléchir sur les produits et sur le travail humain et technique nécessaire pour en arriver là.

A suivre 😊

Dimitri

5 commentaires sur « Vous êtes plutôt linge 👕, frites 🍟 ou pneus 🚜 ? »

  1. AIA et l’ensemble de ses collaborateurs ont été ravis de vous accueillir dans le cadre ce projet original à la rencontre des hommes et des femmes de nos belles industries.
    Bonne route !

  2. Les 3 ! … Vive l’industrie française qui nous permet d’aller manger des frites avec du linge bien repassé au volant d’une voiture aux pneus des plus sûrs !👍

  3. C’est parti – bravo, nous te suivons depuis La Bas, pleins de belles rencontres dans toutes ces usines qui grondent du travail des Hommes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s