Hello tout le monde (eh oui il commence à y’en avoir du monde) !

Cette semaine avait donc commencé en fanfare avec la visite de la Ferme de la Gontière, elle a continué avec une belle diversité de produits et des rencontres formidables.

IMG_3819.jpgMardi matin, sous un beau soleil, je suis allé visiter l’usine de Château Blanc située à Marcq-en-Barœul dans la banlieue lilloise. Difficile d’imaginer, avant de le voir, qu’il faut une ligne d’une longueur supérieure à 1 km pour fabriquer les délicieux croissants 🥐  qu’on a l’habitude de trouver dans les maisons Paul. Dans l’atelier pâtisserie, trois lignes se côtoient dans une logo_chateau-blancdouce odeur de boulangerie. D’ailleurs plusieurs des 250 employés ont une formation de boulangerie-pâtisserie artisanale qui leur apporte toute les connaissances nécessaires de ce produit vivant (avec la levure), pour bien conduire la ligne. J’ai eu l’occasion, comme d’habitude, de recueillir plusieurs témoignages dont celui d’Ameur, responsable de ligne et sourd muet. Il me faut maintenant trouver quelqu’un qui parle la langue des signes pour traduire ce que Ameur nous raconte!

Le lendemain, j’ai eu la chance de pouvoir visiter une entreprise un peu particulière : Pocheco dans le village de Forest-sur-Marque toujours à proximité de Lille. Ici, 130 employés fabriquent des enveloppes ✉️  dans une usine qui s’inscrit en parfaite harmonie dans son environnement. Et quand je dis parfaite, c’est parfaite ! Quand je suis arrivé le matin à vélo le long d’un petit cours d’eau devant un bâtiment en bois de mélèzes dont aucun bruit ne sortait, je n’imaginais pas une seconde logo-pocheco_cedb3.jpgque je me tenais devant un usine qui produit plus de 2 milliards d’enveloppes par an. Si vous avez vu le film Demain, tout cela doit vous dire quelque chose. A l’intérieur de l’usine, on sent une forme d’apaisement, de liberté dans le travail, de plaisir d’être ici. La salle de pause est un jardin entouré de bambous où les oiseaux sont rois. Sur le toit végétalisé qui récupère l’eau de pluie, les panneaux solaires cohabitent avec les ruches dont tous les employés peuvent collecter le miel une fois par an. Tous les discours mettent en avant le triptyque bien visible : l’humain, l’environnement et la productivité. Bluffant !

L’étape de l’après-midi a été riche en rebondissements. Plusieurs fois, alors que j’étais aux prises avec un fort vent de face, je me suis retrouvé devant des secteurs pavés ; mon enfer du Nord à moi ! Heureusement, Laurent que j’ai croisé sur la route m’a accompagné sur 30 km et m’a donné le coup de boost nécessaire pour rejoindre Cambrai.

IMG_3831

Jeudi matin, je me suis présenté devant la petite usine du Groupe Atlantic située à Cauroir qui fabriquent des chaudières et des ballons. Rien d’impressionnant jusqu’ici n’est-ce-pas ? Sauf que quand on franchit la porte de l’usine, comme à chaque fois, on rentre dans un monde formidable d’organisation, de complexité, de technicité et surtout, de savoir-faire. Opérateurs, techniciens et managers travaillent enAAEAAQAAAAAAAAlWAAAAJDYyZDNkYTg5LTc4YWEtNGVkYS1hZGE5LTE4NGRkMDRhODA0Ywsemble pour fabriquer des chaudières allant jusqu’à 6 m de long et 2,50 m de diamètre qui chaufferont des hôpitaux ou encore des stades de foot. A l’intérieur du cylindre principal brûle une flamme de 3 m de long 🔥  ! Sur le terrain, concrètement, il faut rouler la tôle, la percer, souder, plier les tubes, re-souder, assembler, encore souder, peindre, emballer et protéger. Voyez plutôt :

Enfin, pour finir cette semaine excitante, j’avais rendez-vous sur le site de l’Oréal à St Quentin en Picardie chez Fapagau (Fabrication de parfums à Gauchy). Ici, ce sont 80 millions de parfums qui sont plogo-lorealroduits chaque année. Les matières premières sous forme de poudre sont mélangées à l’alcool dans des cuves de plusieurs tonnes. Après l’atelier de
fabrication, royaume des cuves et des tuyaux, on découvre un grand atelier de conditionnement avec plus de 30 lignes composées parfois de 10 machines. Vous l’aurez compris, la connaissance des machines et de tous ses systèmes différents est capitale pour les opérateurs et techniciens, véritables responsables de la qualité de ces produits prêts à être livrés au client final 👍

C’est tout pour cette semaine, en espérant que la semaine prochaine sera aussi riche !

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur la page témoignages 😉

Dimitri

PS : un article sur les coulisses du projet sera bientôt à suivre !

Un commentaire sur « Agro, papeterie, métallurgie et cosmétique : mais quelle semaine ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s