La semaine dernière, après avoir pris le train entre Paris et Limoges , j’ai pu me rendre sur 2 sites une nouvelle fois complètement différents. L’un fabrique des essieux et des ponts de transmission, l’autres des sommiers et des matelas. Les deux sites sont de taille moyenne entre 200 et 300 personnes. Puis, hier, c’était de la fabrication de portes et de placards chez Lapeyre dans un des 10 sites industriels français du groupe. Découvrons ensemble rapidement ces trois entreprises !

Texelis se trouve dans les bâtiments d’un ancien arsenal, construit en 1939 à Limoges. Depuis, le lien militaire ne s’est pas totalement effacé puisque certaines des pièces fabriquées sur le site sont destinées aux camions des armées, française ou étrangères. L’autre grande famille de pièces est destinée aux métros et trams des dizaines de villes de France et du monde 🚋 . J’ai pu découvrir par exemple l’atelier spécifiquement mis en place pour les essieux des métros de la future ligne b de Rennes construits par Siemens à Vienne en Autriche. Ces essieux qui ressemblent à de gros insectes sont composés de toutes sortes de pièces entre lesquelles s’entremêlent des circuits électrique, hydraulique et pneumatique et il faut plus de 80 heures pour en assembler un. Les opérateurs sont donc confrontés à de nouvelles difficultés mais semblent prendre cela comme une opportunité d’apprendre d’avantage avec des produits qui ne cessent jamais d’évoluer. Vu la complexité, il y a de quoi apprendre en effet ! On retrouve également les organisations que j’ai déjà pu voir dans ce genre d’industries avec des ateliers d’outillage, d’usinage (sur des pièces de plus d’1 mètre de long) mais également des bancs d’essai. Certains essais sont effectués pendant plusieurs semaines jusqu’à la rupture !

cofel

Vous lisez peut-être cet article allongé et bien installé sur votre matelas, ni trop dur ni trop mou 🛏 😴 . Il y a alors des chances que ce matelas ait été fabriqué dans l’usine Copirel du Groupe Cofel à Limoges, le temple du matelas ! Tous les jours sont fabriqués ici plus de 1000 matelas et près de 400 sommiers sous les marques Bultex, Epeda et Merinos. Cet univers navigue entre le textile et l’ameublement pour un métier mêlant grosse machines et travail manuel de précision. Le matelas est un produit plus complexe qu’on ne le pense (comme d’habitude…) : autour d’un coeur fait de mousse, de latex ou de ressorts se trouvent un plateau été et un plateau hiver. Et oui, l’un est plus chaud que l’autre et nous sommes donc censés retourner nos matelas tous les 6 mois ! Pour assembler le coeur, 4 opérateurs doivent travailler simultanément pour coller les différentes parties entre elles soigneusement, un vrai travail d’équipe. Pour finir la fabrication, l’étape de gansage est l’étape la plus délicate du procédé de fabrication. Il s’agit de coudre la bande de tour de façon régulière avec les coins bien formés. Il faut 3 à 6 mois pour maîtriser ce métier de ganseur !

logo lapeyrePendant que vous êtes bien installé sur votre lit, vous faîtes sans doute face à une porte 🚪 (coucou je suis là juste derrière vous !). Si c’est le cas, alors peut-être que vous avez, sans le savoir, devant vous un produit fabriqué en France sur les bords du Tarn entre Toulouse et Montauban. Ici, en 1946, M. Gérard Lagrange lançait la fabrication de ruches. Le site est ensuite devenu une menuiserie industrielle et fabrique aujourd’hui des portes intérieures et des placards. Chêne, hêtre, sapin ou dérivés du bois, la matière est débitée, usinée, assemblée, vernie pour donner des produits standards ou spécifiques. La partie de l’usine destinée à la fabrication à la commande  est particulièrement développée pour pouvoir livrer en 3/4 semaines une porte ou un placard qu’un client aurait façonné en magasin avec les différentes options. En combinant ces options il est possible de faire plusieurs milliers de produits différents !

Je raconterai bientôt dans un nouvel article l’itinéraire mouvementé entre Limoges et Toulouse, parcouru en quelques jours.

A plus !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.